europcar-martinique

Réserver un véhicule

Découvrez des traditions de Martinique connues et méconnues

Accueil

Le carnaval martiniquais

Le carnaval de Martinique se déroulant en début d’année avec l’épiphanie, est un événement haut en couleurs. C’est une tradition incontournable qui anime l’île chaque année (quand le contexte sanitaire le permet…).

Ce carnaval tout à fait particulier prend racine dans la ville de Saint-Pierre entre le 17e et le 18e siècle dans les familles riches qui organisaient des bals masqués. Quelques siècles plus tard, avec l’apport de la culture créole, le carnaval de Martinique est devenu un mélange de cultures africaine et européenne.

Pour résumer en quelques mots les défilés, ils sont joyeux, colorés et musicaux ! Si vous passez en Martinique lors de cette période, n’hésitez pas à aller vous y “ambiancer” ! Retrouvez ici notre article dédié au carnaval de Martinique pour en savoir un peu plus sur l’événement.

carnaval-martinique

La gastronomie martiniquaise

En matière de gastronomie, la Martinique n’est pas en reste ! Que ce soit tout au long de l’année ou pour des événements particuliers, les martiniquais ont de l’imagination et du goût. C’est un mélange de cuisine européenne, indienne et africaine aux accents épicés. Parmi les plats typiques de l’île on retrouve principalement :

  • le poulet boucané

  • le colombo de poulet

  • les accras divers (morue, crevette…)

  • le gratin de christophine

  • le ragoût de porc et Pois d’Angole

  • la sauce chien

  • le sinobol

Profitez de toutes les saveurs de ces plats exotiques dans les nombreux restaurants de l’île. En attendant, pour vous mettre l’eau à la bouche, découvrez notre top 5 des recettes traditionnelles de Martinique.

colombo-poulet-cuisine-martinique

Le combat de coq

S’il est une tradition martiniquaise des moins connues, en tout cas en métropole, c’est bien celle des combats de coqs ! La discipline est autorisée car reconnue comme héritage historique. Mais attention, les combats de coqs sont bien encadrés, ils ne se font que dans des “pitts” (des rings) connus et reconnus des autorités.

Pour les non habitués le spectacle peut se montrer très surprenant tant les volailles font preuve d'agressivité et de vivacité. Pour les plus sensibles, certains pitts proposent des démonstrations sans combat réel.

Le combat de coqs en Martinique, comme dans les Antilles plus généralement, est une tradition bien ancrée sur l’île depuis des centaines d’années. Reconnu comme héritage historique en Martinique, le combat de coqs est autorisé.

Pour assister à ces combats pour le peu spectaculaires, il vous faudra vous rendre dans un pitt, le ring des combattants à plumes (autrement appelé gallodrome). Il en existe près d’une vingtaine sur l’île. Entre les coqs cendrés, Madras ou les Kalagawi, vous risquez d’être surpris par la vivacité et la férocité des différentes espèces du Gallus Gallus.

Certains combats sont à mort. Si vous préférez éviter cette vision, des pitts proposent des horaires dédiés aux touristes pendant lesquels des démonstrations sont organisées.

tradition-martinique-combat-coq

Le chanté Nwel

A l’approche des fêtes de fin d’année et surtout de Noël, une tradition martiniquaise se fait entendre sur les places publiques des villages et villes de l’île : le chanté nwel. Des groupes de martiniquais se forment pour chanter des cantiques de Noël sur le rythme de musiques créoles.

L’ambiance créée par le Chanté Nwel est festive et chaleureuse, Noël étant un événement important en Martinique. Pour les touristes comme pour les locaux, ces spectacles de rue sont un plaisir tant pour les oreilles que pour le cœur !

La yole et le tour de Martinique

La Martinique étant une île, le bateau est un moyen de transport et un loisir incontournable. La yole est le plus typique des navires de l’île, au point où l’embarcation est entrée au patrimoine mondial de l’UNESCO !

Bateau de pêcheur à l’origine la yole, en plus de devenir un symbole, est devenu une activité sportive à part entière. En effet, un événement sportif majeur du calendrier martiniquais est attendu par une part importante de la population : le Tour de la Martinique des yoles rondes.

Il s’agit d’une course en équipe organisée chaque année, le but étant pour les équipages, comme le nom l’indique, de faire le tour de l’île en yole et bien évidemment d’arriver premier ! L’événement se déroule en juillet-août, donc si vous êtes présents sur l’île à cette période, n’hésitez pas à vous rendre à une ville étape pour apprécier la compétition.

yole-martinique-tradition

Le costume traditionnel martiniquais

Dans la tradition martiniquaise le costume traditionnel, pour femme ou homme, est riche en couleurs vives. Le madras, ce tissu coloré à carreaux et rayures, en est une composante quasi incontournable.

Le costume traditionnel n’est plus porté au quotidien mais il est toujours porté lors d’événements importants comme les mariages, les baptêmes ou encore les fêtes locales.

Le nom de ces costumes fait également partie du folklore. Grand’robe, douillette, titane ou cotonade sont les noms de robes. Pour leur part, tête chaudière, bakoua ou tête 1 bout sont des noms de coiffes portées par les dames ! Original, n’est-ce pas ? 

En plus des vêtements, les bijoux prennent également une place importante. La créole est d’ailleurs le nom d’une boucle d’oreille en forme d’anneau, plus ou moins grand, que l’on trouve aussi en métropole.

Pour accompagner le tout, de longs colliers en or et en perles viennent compléter l’ensemble pour offrir une panoplie complète et des plus ravissantes ! 

tradition-martinique-madras

Le rhum de Martinique

Le rhum est probablement la plus connue des traditions martiniquaises dans le monde entier. Le rhum de Martinique a des lettres de noblesse et il le fait savoir !

Produit à partir de la canne à sucre, dont les plantations parsèment l’île, le rhum est exporté au 4 coins du monde. Le rhum martiniquais bénéficie même d’une appellation d’origine contrôlée (AOC), tant le savoir-faire des sa production est reconnu !

Pour vous familiariser avec son histoire et sa fabrication, de nombreuses distilleries ouvrent leurs portes pour vous faire découvrir l’envers du décors comme c’est le cas pour l’Habitation Clément. De passage sur l’île ? C’est un arrêt obligatoire !

rhum-tradition-martinique

Le matoutou, la cuisine du crabe traditionnelle à Pâques

A Pâques, il existe une tradition gastronomique toute particulière en Martinique ; la chasse du crabe et la cuisine en matoutou (ou matété) ! Lors de la période pascale, une véritable chasse au crabe de terre est ouverte ! Le crustacé qui se cache la journée pour sortir la nuit, est apprécié et recherché pour sa chair.

Pour en attraper, il faut jouer de ruse et piéger l’animal à l’aide d’une ratière à installer près des terriers. Quand le crustacé est pris au piège, il est bon pour être cuisiné en matoutou de crabe. Cette recette met la saveur du crabe à l’honneur, et accompagné d’épices, le sublime ! Si vous visitez la Martinique pendant Pâques, n’hésitez pas à goûter ce plat caractéristique des Antilles !

matoutou-crabe-martinique

Le quimbois, une forme de magie noire en Martinique

En Martinique, il est une pratique mystérieuse, proche de la sorcellerie : le quimbois. Variante de la Santeria cubaine ou du vaudou haïtien, elle convoque superstition, croyances et magie noire.

Le quimboiseur, le sorcier, est un personnage consulté pour voir l’avenir, se doter d’aphrodisiaques et de filtres d’amour, se protéger contre le mauvais sort, mais aussi pour se faire soigner par les plantes.

Il n’est pas rare sur l’île, de trouver des traces de la pratique comme la dépouille d’un coq mort attachée à une chaise.

Le Bèlè, plus qu’une tradition, un art musical martiniquais

On connaît le goût des Martiniquais pour la danse et la musique. On pense facilement au zouk mais c’est mal connaître l’île que de s’en contenter. En effet, en Martinique, une tradition musicale et chorégraphique se perpétue depuis des décennies : le bèle. Le mot bèlè, trompeur, désigne à la fois le genre musical, la danse, le rassemblement festif ou encore l’instrument de musique, (le tambour bèlè).

En tout cas, dans son acception genre musical, cet art martiniquais issu, d’après certains, de l’esclavage, mèle chant, musique et contes dans une ambiance chaleureuse, colorée et animée.

Un musée, la Maison du Bèlè, lui est même dédié tant le bèlè fait partie du patrimoine culturel de l’île.

Pour visiter l’île et partir à la rencontre de toutes ces traditions, il est conseillé de s’orienter vers la location de voitures en Martinique avec Europcar. Bénéficiez alors d’un large choix de véhicules qui vous faciliteront vos déplacements lors de votre séjour !
Page précédente

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos meilleurs offres du moment en exclusivité

Inscrivez-vous à notre newsletter

Enregistrer

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos newsletter par mail et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.

Nos Véhicules
europcar-reassurance-location-voiture-martinique.png
trip-advisor-location-voiture-martinique.png

Tripadvisor

travel_award_europcar.png

Travel award

kayak_award_europcar.png

Kayak

Nous Contacter

Service Clientèle : 05 96 42 42 42 | Service Réservation : 05 96 42 42 53 | Assistance(Dépannage) 24/24h 7/7j : 06 96 45 97 83

    

@europcar Martinique

facebook icon
Youtube Vector 3Youtube
Instagram vector
Twitter