A la découverte du chapeau Bakoua de Martinique

Le Bakoua est, si on peut le dire ainsi, un chapeau typique de la Martinique. Fabriqué avec les feuilles de Pandanus, il est omniprésent dans le quotidien de la population locale, que ce soit dans la vie de tous les jours ou lors des occasions spéciales.

 
 

Un chapeau très pratique

 
Le Bakoua est un terme qui désigne le chapeau fabriqué avec les feuilles d’une plante également connue sous l’appellation de Bakoua. Jusqu’à ce jour, un bon nombre de vannières continuent de confectionner ce type de chapeau qui ne cesse de séduire aussi bien les martiniquais que les touristes de passage sur l’île. En ville, le Bakoua est orné d’un ruban stylé et tressé avec une certaine finesse. Dans les champs, il protège les coupeurs de canne du soleil et des griffures, et en mer, sa forme conique assure une meilleure protection contre la pluie et les embruns. Vous pourrez ainsi vous rendre au grand marché de Fort-de-France ou à celui de la Savane avec votre location voiture martinique pour acheter ce chapeau emblématique.
 
 

La préparation des feuilles

 
Pour confectionner le Bakoua, les vannières commencent par cueillir les feuilles du Pandanus utilisé, et tout particulièrement celles qui ont tendance à jaunir. Celles-ci seront ensuite exposées au soleil jusqu’à ce qu’elles soient parfaitement sèches. Les longues feuilles sèches seront débarrassées de leurs bordures épineuses. Un procédé de raclage à l’aide d’un couteau va ensuite les assouplir de manière à ce qu’elles puissent être découpées en lanières très fines prêtes à être tressées.
 
 

La confection du chapeau Bakoua

 
Le Bakoua est un chapeau confectionné à partir d’une technique assez pointue. Les vannières vont tout d’abord coincer l’ouvrage entre leurs orteils pour démarrer et former des tresses assez épaisses. Le chapeau prendra ensuite son allure en fonction de la tresse utilisée qui peut être ajourée, à  4 ou 6 brins, à dents, façon mille pattes ou à trou-trou. La tresse choisie sera ensuite cousue à la main ou à la machine dès le départ en colimaçon et ce, avec une superposition de couches à chaque tour effectué. La confection d’un chapeau Bakoua nécessite en moyenne une vingtaine de mètres de tresses.
 
 
Une location voiture martinique Fort-de-France ou la Savane vous permet de partir vers des marchés artisanaux commercialisant le chapeau Bakoua.

Retourner à la page précédente