• Tous les véhicules
  • Utilitaires

Préparez votre séjour : Choisissez la bonne saison pour goûter aux fruits exotiques de Martinique

Les fruits tropicaux en Martinique

Vous êtes en train de planifier votre voyage en Martinique : pour les gourmets c’est également l’occasion de découvrir des fruits tropicaux que vous ne trouvez pas en France métropolitaine. Mais attention, chaque fruit a sa saison : on vous donne toutes nos ficelles pour une dégustation optimale.

À savoir : Les fruits martiniquais sont bien plus savoureux qu’en Métropole

Certains fruits exotiques comme la banane, l’ananas ou la mangue sont présents toute l’année dans les rayons fruits et légumes des supermarchés en France métropolitaine. Mais la qualité des fruits consommés sur place n’a rien à voir. En Martinique, ils ont pu mûrir tranquillement avec le soleil et n’ont pas subi les aléas d’un long voyage. De fait, ils ont beaucoup plus de saveur que ceux que l’on peut trouver en Métropole.

Toute l’année : la banane sous toutes ses formes

Originaire d'Asie, le bananier est rapidement devenu la plante de référence en Martinique, avant la canne à sucre. On distingue plus de 400 variétés de bananes qui ne sont pas toutes comestibles, représentées essentiellement par les bananes desserts - considérées comme des fruits - et les bananes à cuire - assimilées à des légumes. Rien d'étonnant donc, lorsque vous roulerez en voiture de rencontrer des régimes de bananes sur des kilomètres et des kilomètres, surtout sur la côte nord atlantique.

En parcourant l’île, vous serez peut-être intrigué par les sacs en matière plastique dans les champs qui recouvrent chaque régime de bananes. Ils protègent les fruits de la pluie, des parasites et des oiseaux. Un musée entier consacré à la banane a même une place privilégiée sur la commune de Sainte-Marie, au Nord-Est de l’île.

Découvrir le musée de la banane

L’ananas : la pleine saison d'octobre à avril

Les exploitations les plus importantes se trouvent dans les communes du nord Atlantique comme Ajoupa Bouillon, Basse Pointe, ou encore le Lorrain. Si vous parcourez l’île à la recherche de champs d’ananas, ne levez pas la tête à la recherche d’arbres mais regardez plutôt par terre car l’ananas est une plante vivace. Plusieurs variétés poussent en Martinique : l’ananas "Hawaï"avec sa chair jaune doré très juteuse et sucrée au palais. "Le fils du calvet", cultivé surtout du côté d'Ajoupa Bouillon et enfin, "Le Cayenne lisse" qui peut dépasser les 2 kgs. Il est orangé à maturité et sa chair est jaune doré : un délice.

Le coco : un fruit d’hiver de novembre à février

En sillonnant l’île en voiture, vous verrez que les cocotiers font partie du paysage, ils sont partout. Nul besoin de les cultiver, ils poussent tout seuls. Le fruit du cocotier est composé d’une enveloppe fibreuse de couleur verte, jaune ou orange et devient marron en séchant. En-dessous se trouve la noix de coco. Si vous apercevez des marchands ambulants qui vendent des grappes de coco sur les bords des routes menant aux plages, prenez le temps de faire une pause. L'eau de coco est précieuse car elle est rare et difficile à conserver : à boire sur place impérativement !

La mangue : un dessert tombé de l’arbre d’avril à juillet

Entre avril et juillet, vous pourrez ramasser les fruits des manguiers sur le bord des routes directement. Il existe de nombreuses variétés de mangues en Martinique qui sont de taille et de goûts différents. La mangue julie est le must des mangues, son parfum subtil et le fait qu'elle ne soit pas du tout fibreuse en font un fruit exotique d’exception.

Pimentez votre expérience culinaire avec des fruits exotiques locaux

Lors de votre voyage en Martinique, vous allez également découvrir d’autres fruits exotiques méconnus mais tout aussi savoureux. La majorité des fruits exotiques qui poussent sur l’île ne peuvent pas être exportés pour différentes raisons :

Pomme cannelle et cerise pays ne supportent pas le voyage

Lors du transport en avion, les fruits subissent le choc de la dépressurisation ajouté aux écarts de température, qui ont pour conséquence d'altérer la saveur des fruits en altérant leur chair. Le transport par bateau lui, prend du temps, les fruits doivent donc être cueillis avant leur mûrissement, puis être placés à mûrir dans les caves de bateaux, ils seront donc moins savoureux car ramassés trop tôt, ils auront reçu moins de soleil. Certains fruits comme la pomme cannelle fraîche, le corossol, la cerise pays ou encore le caïmit, ne peuvent être cueillis bien avant maturation et ils mûrissent très vite. Ils ne pourraient être transportés car ils seraient trop noircis ou pourris en arrivant.

Salak et pomme liane ne sont pas produits en grande quantité

Certains fruits ne peuvent être exportés à cause de la quantité produite qui ne permet pas d’envisager une rentabilité

Prune de Cythère et abricot pays ont une saveur atypique

D'autres fruits ne sont pas exportés car ils ne seraient pas vendus en assez grande quantité en métropole. Prune de Cythère, abricot pays et goyave ne sont peuvent être dégustés que sur place : une aubaine pour tous les explorateurs gustatifs.

Parcourir les marchés en Martinique

Louez une voiture pour parcourir les marchés et les plantations

Cet article vous a mis l’eau à la bouche ? N’hésitez pas une seconde et partez à la chasse aux fruits exotiques de Martinique. Rendez-vous chez Europcar pour louer une voiture de location et parcourir l’île dans une balade gourmande.

Nos équipes mettent à votre disposition des véhicules adaptés à vos besoins et à votre budget. Pour une balade d’un jour en famille ou pour une escapade d’une semaine en amoureux, nous trouverons avec vous le meilleur moyen de vous déplacer sur l’île. Et pour vous aider à organiser votre voyage, nous avons recensé les marchés de Martinique préférés de nos conseillers.

Découvrez-les et n’hésitez pas à nous demander conseil à nos équipes dans nos agences de location Europcar.



Nous contacter
Service Clientèle : 05 96 42 42 42
Service Réservation : 05 96 42 42 53
Assistance 24/24h 7/7j : 06 96 45 97 83

Autres sites Europcar